Le Mot du Président

Extrait de la revue Autrefois de décembre2020

Revue Autrefois N°80
Revue Autrefois

Année Covid,

Mars 2020, tout s’arrête !

Personne n’avait encore envisagé, étudié, subi cette décision pour le XXIème siècle. Beaucoup de douleur, d’incompréhension, de questions ; mais oui, il a fallu rester confiné chez soi et se passer de « relations sociales ».

Que pouvait faire une association patrimoniale sans relations sociales ?

Annuler tout ce que les protocoles nous interdisaient : sorties, conférences, présentation du livre sur la toponymie, expositions…

Continuer tout ce qui pouvait se faire à distance, avec les outils d’aujourd’hui, du « télé-animation », comme par exemple la revue Autrefois.

Également préparer les jours meilleurs au travers de nos sites « ahppv.fr » et « numemoris.fr ».

Et puis innover avec un concours d’écriture.

Mais également quand la situation s’est détendue, une exposition NUMEMORIS à Saint-Geoire-en-Valdaine, deux visites de l’Eglise Saint-Bruno à Voiron, montée en Vouise (MICI), forum des saveurs à Massieu et inauguration du parcours patrimonial de Vourey.

Tous les administrateurs ont pris leur part pour que nous puissions continuer à préparer l’avenir.

Vous avez trouvé dans le précédent numéro de la revue Autrefois une grande diversité de sujets. Vous allez trouver aujourd’hui quelques continuités dans celui que vous avez entre les mains, mais encore de belles trouvailles : L’histoire se répète, l’économie il y a 50 ans, le travail du bois, Voiron par les noms de rues, les mariages…

Bonne lecture.

Notre Assemblée Générale est programmée pour fin janvier.  Bien sûr nous nous adapterons aux évolutions des protocoles édictés pour cette période. Il nous faudra alors intégrer les contraintes qui en découleront : taille et disponibilité de la salle, nombre de personnes possible, distanciation, possibilité de buffet et de conférence…

Nous reviendrons vers vous à ce sujet le moment venu. Vous avez certainement des idées sur ce que nous pourrions vous apporter pendant cette période particulière.  N’hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de vos suggestions.

Il n’est pas possible de terminer cet éditorial sans vous parler de Geneviève. Elle nous a quittée…

Comme ça, brusquement, sans que personne ne le prévoit. Elle est allée rejoindre…

Geneviève MADAULE, c’était la personne qui connaissait toutes les associations patrimoniales du territoire ; elle avait des contacts chez toutes et tous ; nous comptions sur elle pour une information, un livre, une sortie ou un salon.

Sa personnalité attachante et son dévouement sans limite vont nous manquer.

Toutes et tous, prenez soin de vous.

Dans l’attente de vous rencontrer.

Jean BERNERD                                                                    Président

(21)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *